LE BLOG DU VOYAGE AU LAOS

Suivez le voyage au Laos jour par jour…

du 03 février au 17 février


Vendredi 02 février au dimanche 04 février :

  • Départ vendredi 22h00 à la gare routière de Grenoble : voyage de nuit jusqu’à Paris Bercy

                                           Brrr, il faisait froid (vent glacial)….vite partons partons!

  • Arrivée à Aéroport Paris Charles de Gaule vers 8h00 du samedi 03  après un peu de métro et de RER B et pas de doute on part bien pour l’Asie …avec Thai Airways

  • Arrivée à Aéroport de Bangkok  5h00 du matin le dimanche 04 près 11h00 de vol

[youtube_sc url= »https://youtu.be/nEHK8e2MXqw » autohide= »0″ fs= »1″ iv_load_policy= »3″ rel= »0″ showinfo= »0″]

                                          oui pas de doute on est bien à Bangkok

                                         Après quelques moments d’attente tout de même….

  • Départ  Bangkok pour Vientiane  vers 11h30….allez on garde le sourire malgré la fatigue, on y est presque
                                                une petite heure de vol et on y est…

  • Arrivée à Vientiane, dimanche 4 vers 12h30

  • Après l’installation au khampiane Boutique Hôtel (nous y sommes pour 2 nuits) et un peu de repos, nous avons fait une réunion de préparation vers 17H00 dans la grande salle de l’hôtel.

[youtube_sc url= »https://youtu.be/zLEpSSdm8tQ » autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″]

  • Puis notre première sortie à Vientiane et notre premier repas typiquement laotien…toujours bien préciser « no spicy » :-)…

H. Ouali

Lundi 5 février

  1. Une première journée inoubliable, à Vientiane, capitale du Laos ! Un lieu plus relâché, surtout sur la route.

  2. Nous avons visité une ferme bio avec Monsieur Sisaliao, ancien professeur d’université de sciences sociales, homme politique, directeur de la coopérative de commerce équitable lao farmers’ products, qui travaille avec CCFD Terre solidaire, Oxfam Solidarity et Sodel et Forim dont les produits sont commercialisés par Artisans du Monde.

  3. Dans la ferme, les 43 agriculteurs produisent essentiellement des herbes aromatiques (coriandre, basilic, ciboulette, citronnelle, menthe…) mais aussi des fruits et légumes comme le fruit de la passion, les champignons, les carottes et la salade. La ferme est exploitée de manière durable ; ils fabriquent leur propre compost à partir d’écorces de riz brûlées et des excréments de vache qu’ils laissent fermenter 15 jours avant de l’utiliser dans les pépinières.

  4. Ils font leurs propres serres pour se protéger des intempéries en particulier lors de la saison des moussons (avril-octobre). Elles sont construites avec une structure en bois, et des arcs en bambou souples pour la toiture couverte d’une bâche. L’approvisionnement en eau a lieu grâce à une source locale qui permet l’arrosage quotidien des plantes. Ici, le travail est entièrement manuel.

  5. Nous y voilà avec notre gentil accompagnateur et la directrice de la ferme !

  6. Pour la pause déjeuner, nous avons mangé une soupe nommée Feu qui vient du français « pot au feu ».

  7. Par la suite, Monsieur Sisaliao nous a emmenés dans son bureau, pour nous expliquer le fonctionnement de sa coopérative qui s’inscrit dans le commerce équitable.

[youtube_sc url= »https://youtu.be/tQYN-nL2rkI » autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

  • Enfin, il nous a conduits à la boutique de la coopérative lao farmers’ products où nous avons acheté des souvenirs comme du thé, des savonnettes, des petits pots en bambou, des pâtes de fruits dont nous venions de voir la fabrication en direct…

  • Et le debriefing de fin de journée…

 

  • Radio Grésivaudan (87.8 ou 89 ou 92.4) diffusera à partir de mercredi 7 février des enregistrements réalisés quotidiennement par les élèves sur place. Ces sons pourront être écoutés pour la première fois mercredi à 10h, à 11h 50 et à 17h 50. Tous les sons seront en podcast sur le site de la radio : http://www.radio-gresivaudan.org/Voyage-de-cooperation.html?var_mode=calcul

Manon, Mathilde et Justin

Mardi 6 février : entre visite culturelle et transit vers Thakhek

  • Nous avons commencé la journée par une visite de certains temples de Vientiane… voici les gardiens de l’entrée…(ils sont deux si vous regardez bien)
    A l’intérieur beaucoup de quiétude évidemment…
    …des temples fermés au public avec des moines en rituel……mais aussi des temples ouverts pour notre plus grand plaisir…

[youtube_sc url= »https://youtu.be/yCQy3e3RsWo » ratio= »4:3″ autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showsearch= »0″]

             … et des jardins magnifiques…..

… nous étions en état de grâce…..

 

  • Nous avons ensuite regagné l’hôtel car nous devions nous préparer pour partir pour Thakhek

           Monsieur Gengoux voudrait bien y aller en vespa…
mais nous le convainquons finalement que ce n’est pas raisonnable avec les bagages et les 5 à 6 heures de route prévues…donc direction la gare routière de Vientiane

[youtube_sc url= »https://youtu.be/zKvBoAqXNBg » autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

et direction Thakhek dans le VIP à 13h avec une arrivée prévue pour 17h00

  • Arrivée à Thakhek finalement à 18h30, on a pris ensuite des tuk-tuk pour notre hôtel…2 tuk-tuk pour 15 avec les bagages…heureusement que l’hôtel n’était pas très loinEnsuite dîner et debriefing de la journée…pour finir au bord du Mékong  dans des bras inattendus…juste avant d’aller dormir…il est 22h
    H.Ouali

Mercredi 7 février : première visite au KVTS et présentation du projet

Nous avons rejoint à 9h le lycée de Thakhek en TukTuk, le moyen de transport local.

[youtube_sc url= »https://youtu.be/L3xns_GG87k » autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

Ce matin, nous avons été très bien accueillis au lycée technique KVTS de Thakhek.

Le directeur du lycée nous a présenté les différentes filières qui regroupent 3000 élèves.

[youtube_sc url= »https://youtu.be/ut1W5bKocO0″ autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

Ensuite, M. Gengoux a présenté la fontaine solaire, une machine autonome énergétiquement qui filtre l’eau et que nous souhaiterions installer avec eux en 2020.

[youtube_sc url= » https://youtu.be/rnvu7s816-k » autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

Tous ensemble au lycée…

Pour finir, le lycée technique nous a offert des pâtisseries laotiennes faites par la section hôtelière. Certaines étaient très bonnes et d’autres plus étonnantes.

 

L’après-midi, nous avons visité la section agricole du KVTS. Tout d’abord, nous avons fait une réunion dans une salle de cours en présence de Monsieur le directeur adjoint du lycée, Monsieur le représentant du ministère des affaires étrangères de la République Démocratique Populaire Lao, des professeurs et des élèves de première année.

Il existe deux sections : l’agriculture et l’élevage. Ce lycée donne des cours de pratique à 60% et 40% de théorie. Ils ne semblaient pas connaître la permaculture, en revanche nous leur avons présenté notre projet sur l’apiculture qui les a fortement intéressés. L’un des professeurs, spécialisé dans l’élevage, a suivi une formation sur l’apiculture à l’université de Vientiane. Ils sont donc prêts à développer une section apiculture au lycée agricole, avec notre soutien.

Nous avons ensuite visité leurs cultures d’aubergines, de salade, de menthe…et leurs élevages de cochons, de poules, de vaches…

A l’issue du précédent voyage, le LGM avait financé une ferme d’élevage d’insectes. Nous avons pu la découvrir avec satisfaction. A l’intérieur, il y a des élevages de grillons ; en plus d’être un excellent apport de protéines, cela diminue largement les dépenses énergétiques, les émissions de gaz à effet de serre ainsi que la consommation d’eau en comparaison avec les élevages traditionnels de bovins. C’est également une source de revenus appréciable : 1 kg d’insectes est vendu 50 000 kips (5€) et ne demande que 10 à 20 minutes d’entretien quotidien.

 

[youtube_sc url= »https://youtu.be/bGUbcZtap4g » autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

Après les premiers moments un peu timides, nous avons pris contact avec les jeunes laotiennes : cela a commencé par un grand nombre de photos!!! Puis certains d’entre nous ont communiqué avec elles : mélange d’anglais, de français, de laotien et les mains !!!

Noé a eu un sacré succès auprès des laotiennes !

Nous sommes ensuite retourné à l’hôtel où nous avons eu notre débriefing quotidien

Jeudi 8 février: présentation de la fontaine solaire au KVTS

Nous sommes retournés au lycée KVTS le matin pour une présentation technique de la fontaine solaire aux professeurs spécialisés dans la mécanique, l’électricité et la métallurgie.

Les professeurs du KVTS se sont montrés très intéressés et ont posé de nombreuses questions à M. Ouali sur le fonctionnement de la fontaine et sur le matériel nécessaire à sa fabrication. Ils ont bien compris que l’idée était d’utiliser les matériaux locaux autant qu’il est possible et que nous souhaitions la fabriquer avec eux en 2020 après l’avoir fabriquer nous-même avec nos élèves en 2019.

[youtube_sc url= »https://youtu.be/hA-60zHLvy4″ autohide= »0″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

Après une photo de groupe devant les locaux de la section mécanique…

nous avons repéré à l’extérieur les endroits possibles où pourrait être installée la fontaine solaire

[youtube_sc url= »https://youtu.be/2tY558V4i24″ autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

Nous avons ensuite cherché avec les professeurs du technique un emplacement également pour installer la station météo. Les données de celles-ci seront disponibles sur internet depuis le monde entier.

Nous avons finalement l’accord du directeur du KVTS pour installer la station météo sur le château d’eau qui est à proximité de l’administration du Lycée que l’on peut voir ci-dessous:

 

L’après-midi a été consacrée à la recherche, dans  différents magasins de Thakhek, des matériaux dont dispose le Laos pour la fabrication de la fontaine. Nous savons déjà que, de tous les  matériaux nécessaires, certains devront être importés de Thaïlande …mais certains choses restent encore à préciser…notre souhait est d’en avoir le moins possible à emporter de France.

Nous avons également trouvé et acheté le matériel nécessaire à l’installation de la station météo.

 

En fin de journée toute l’équipe a pu apprécier les derniers rayons du soleil sur les bords du Mékong.

                                                                                                             En face c’est la Thaïlande

Vendredi 9 février : visite de deux villages soutenus par »Sourires d’enfants »

Ce matin, nous avons traversé le Laos pour rejoindre l’Est du pays en compagnie d’Antoine, qui travaille pour « Sourires d’enfants ». Le premier village que nous avons visité se nomme Thong Kham ; « Sourires d’enfants » y a installé une école maternelle. Les principaux axes de travail de l’association sont l’éducation dès la maternelle, ainsi que la santé et l’hygiène. Ils veillent à offrir aux enfants une bonne nutrition ; la cantine est gérée par les femmes du village qui cuisinent des repas équilibrés.

[youtube_sc url= »https://youtu.be/6T2_G84dXQ8″ autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

Nous sommes arrivés à l’école de Thong Kham au moment de la récréation et nous avons découvert un nouveau jeu auquel s’adonnaient tous les enfants

[youtube_sc url= »https://youtu.be/tycZCjJWraU » autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

Les enfants de l’école maternelle avaient un peu peur de nous. Antoine nous a expliqué que les jeunes Laotiens pensaient que les Blancs étaient des mangeurs d’enfants! Seule Tessa a réussi à les approcher et les a bien fait rire.

Nous avons pu également assisté à une séance de lavage de main via un système de gouttière très ingénieux

[youtube_sc url= »https://youtu.be/2z6mtceZFZs » autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

Nous sommes ensuite allés au village de Phanob. Le pont était cassé à cause du typhon de septembre, c’est pour cela que nous avons traversé la rivière sur un pont en bambous.

[youtube_sc url= »https://youtu.be/y4x0KJn8edY » autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

Nous avons découvert au cours de la traversée du village d’énormes trous. Monsieur Gengoux nous a expliqué que c’était des impacts de bombes dont certains morceaux sont d’ailleurs utilisés pour fabriquer des pirogues, des jardinières.

Le Laos a en effet reçu plus de bombes lors de la guerre du Vietnam que l’ensemble des bombes envoyées pendant la seconde guerre mondiale !!! Ce village est en fait situé sur l’ancienne piste Hô Chi Minh, le réseau de routes et de chemins par lequel s’écoulait le flot continu de renforts et de matériel destinés à la guérilla communiste au Sud Vietnam. Elle a été très fortement bombardée par les Américains au napalm, au DDT,…

Le village était fait de maisons sur pilotis et des animaux se promenaient librement : un paysage étonnant et traditionnel !

[youtube_sc url= »https://youtu.be/3PGwSpaR8Vw » autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

Nous avons ensuite vu l’école et leurs potagers.

…coucou! on vous a vus…

…les petits de l’école maternelle faisaient la sieste, nous avons pu les voir réveillés avant de partir….

Les femmes du village nous ont proposé des tissus confectionnés à partir de fleurs de coton avec leurs métiers à tisser. Les enfants de la maternelle nous ont ensuite chanté une chanson, c’était trop mignon !

 

[youtube_sc url= »https://youtu.be/wob_2f3Ws8o » autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

Un grand merci à l’association « Sourires d’enfants » pour nous avoir aussi bien reçu !!

Mathilde et Manon

Week-end du 10-11 février : le trek

Nous avons quitté Thakhek en tuk-tuk à 8h pour rejoindre le début d’un treck de 4h dans la forêt. Le voyage était mouvementé !!

[youtube_sc url= »https://youtu.be/Aa3PfiSPGIM » autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

Nous étions accompagnés d’un guide très gentil, et surtout très drôle ! Il nous apprenait le lao et nous lui apprenions le français.

[youtube_sc url= »https://youtu.be/aaEbf3DSgW8″ autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

[youtube_sc url= »https://youtu.be/wkc7cG7gPaE » autohide= »0″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

[youtube_sc url= »https://youtu.be/DwJ5WBcljHA » fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

Nous avons ensuite traversé des grottes impressionnantes dans lesquelles la roche brillait.

[youtube_sc url= »https://youtu.be/sbol2hkSFnA » autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

Une petite pause déjeuner au frais suivie d’une petite baignade dans la rivière pour se rafraîchir !

Pour continuer notre route, il fallait régulièrement se mouiller les pieds pour franchir des rivière. Ce fut le cas dans une seconde grotte, dans laquelle il y avait même un temple avec  un bouddha.

[youtube_sc url= »https://youtu.be/hVOsAmW2WmQ » autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

Un escalier permet d’accéder au temple…

[youtube_sc url= »https://youtu.be/6UD-O_ZKMCk » autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

Nous avons fait une pause pour visiter un autre temple. Les filles devaient mettre les jupes religieuses pour y rentrer.

Nous avons ensuite fini la marche en arrivant dans un village typique du Laos, nommé Ban Phontong. C’est ici que nous avons dormi, certains dormaient chez l’habitant et d’autres dans une éco-lodge.

Le soir, nous avons eu le privilège d’assister et de participer à une cérémonie religieuse traditionnelle avec des membres du village. Elle se nomme la cérémonie du baci et est destinée à attirer des influences bénéfiques sur ses destinataires en faisant revenir vers eux l’une ou plusieurs des 32 âmes (khouan) que possède chaque être humain selon la conception traditionnelle lao.

[youtube_sc url= »https://youtu.be/BlZx0A7tPmA » autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

Le lendemain, nous avons fait un tour du village et avons donné quelques calendriers aux habitants, illustrés par les photos du précédent voyage dans ce même village. Les enfants qui ont regardé les pages du calendrier se sont reconnus, comme quoi, le monde est petit !!!

[youtube_sc url= »https://youtu.be/7gnqFRYqqBY » autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

Nous sommes ensuite repartis en tuk-tuk pour aller jusqu’au blue lagoon. Nous avons traversé des villages et avons vu de beaux paysages de rizières.

[youtube_sc url= »https://youtu.be/-INDdUomkik » autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

Là-bas, nous avons pu nous baigner dans une eau turquoise !

[youtube_sc url= »https://youtu.be/BpClYaaoeeo » autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

Au retour, nous étions tous fatigués et malgré l’inconfort du Tuk-tuk, une bonne partie du groupe dormait.

[youtube_sc url= »https://youtu.be/PxnNtf1GMK8″ autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

Manon, Mathilde et Justin

Lundi 12 février : visite de la centrale hydraulique Nam Theun 2

Aujourd’hui, nous avons visité le complexe hydraulique de Nam Theun 2. C’est un grand barrage construit sur la rivière Xe Bang Fai en 2010 par trois grands groupes : EDF (40%), EGCO (compagnie thaïlandaise) (35%) et Laos Holding State Entreprise (25%).

Elle produit donc de l’énergie hydraulique, énergie renouvelable et propre ayant un grand potentiel au Laos.

Ce barrage électrique produit 1070 MW dont 95% sont exportés en Thaïlande. Il mesure 39m de haut et possède un réservoir de 3,9 milliards de mètres cube. C’est une grande source de richesse pour la province de Khammouane. En effet, le NTPC (Nam Theun Power Company) a un programme de construction d’infrastructures, de qualité de l’eau, de surveillance de l’environnement et de santé auprès des habitants. Leurs actions ont contribué à la croissance de l’économie de la région comprenant une amélioration de la qualité de vie, de l’égalité des genres et une baisse de la mortalité. Cela accompagne un développement global et important de l’économie laotienne ces dernières années.

Nous avons pu visiter la centrale avec un ingénieur français d’EDF, Monsieur Jupin.

[youtube_sc url= »https://youtu.be/9wIhmFCFIkw » autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

Après la visite de la centrale du matin, nous avons été invités à manger tous ensemble.

La construction du barrage a entraîné la relocalisation de 16 villages qui ont été submergés. Les habitants ont été obligés de changer de lieu de vie et d’habiter dans les villages construits par le NTPC. Nous en avons visité un : le Sopkham Village.

Son fonctionnement nous faisait plus penser à celui des villages européens qu’à celui d’un village traditionnel.

[youtube_sc url= »https://youtu.be/B4lC3ifDwS0″ autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

Nous avons pu nous amuser avec des enfants très souriants et avons découvert le fonctionnement des métiers à tisser.

[youtube_sc url= »https://youtu.be/EtQodYgmPdc » autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

 

Par la suite, notre accompagnateur, nous voyant intéressés par l’agriculture, nous a emmenés voir un potager voisin. Il est entretenu par des jeunes qui ont arrêté l’école pour se consacrer à l’apprentissage de l’agriculture.

Finalement, nous avons eu la chance de visiter le laboratoire qui mesure toutes les données environnementales en amont, en aval et dans le réservoir du barrage. Ces analyses ont pour but d’étudier les changements physico-chimique, de comparer la qualité de l’eau qui entre et qui sort du réservoir ainsi que d’avoir une base de données pour la recherche scientifique. Ce qui ressort de ces études est l’importante augmentation des gaz à effet de serre lors de la construction due à la décomposition de la matière organique liée à la submersion. Heureusement, on mesure une baisse progressive de 9% par an et on espère un retour à la normale et une stabilisation d’ici 15 à 20 ans.

La construction du barrage a entraîné des migrations d’éléphants et des conflits avec les humains. Le laboratoire forme les villageois à protéger leurs cultures et tente de détourner des éléphants en construisant des sources de minéraux.

Un grand merci à EDF et à NTPC de nous avoir aussi bien reçus !!

Manon, Mathilde et Justin

Mardi 13 février : Installation de la station météo et projet artistique au KVTS

Aujourd’hui, nous sommes retournés au lycée technique de Thakhek pour finaliser nos projets. Dans un premier temps, nous avons rencontré les élèves qui avaient participé à l’échange artistique. Ce projet a débuté en France : des élèves de 5ème de Mme Bazin, professeur d’arts plastiques au collège Jules Flandrin (Corenc) ont dessiné leur environnement sur une demi-feuille. Nous les avons apportés aux élèves de la section tourisme du lycée KVTS, qui ont à leur tour dessiné avec la même consigne sur la deuxième partie de la feuille.

[youtube_sc url= » https://youtu.be/sOu3dlfJua0″ autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

Nous avons ensuite conclu notre projet de la station météo. M. Ouali et un professeur du lycée du KVTS ont installé cette dernière en haut d’un des châteaux d’eau du lycée.

[youtube_sc url= »https://youtu.be/JuevwG3AiO0″ autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

[youtube_sc url= »https://youtu.be/VSES5yOFBLw » autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

Elle a été conçue par Nicolas Baldeck, est opérationnelle dès ce jour et on peut accéder aux données en temps réel grâce au lien suivant : http://www.pioupiou.com/fr/621

Pour le moment seules les données sur le vent (vitesse et direction) sont accessibles mais d’autres capteurs  seront prochainement ajoutés autour du mât de fixation afin d’avoir les données température et hygrométrie.

Après le déjeuner, nous sommes allés découvrir le marché traditionnel de Thakhek. C’était très étonnant, les odeurs n’y étaient pas toujours agréables et les aliments pas communs. Nous avons pu voir de beaux tissus , mais aussi des têtes de cochon mort, des intestins, des cœurs, de la sauce de poisson ressemblant à de la boue ou encore des fruits et des légumes locaux.

[youtube_sc url= »https://youtu.be/ulqcYvpibhk » autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

En fin d’après-midi, nous avons fait un tour dans Thakhek afin de faire quelques achats. Cependant, cette ville étant peu touristique, nous n’avons pas trouvé beaucoup de souvenirs.

 

Mathilde, Manon, Justin

Mercredi 14 : Repas au KTVS et cérémonie du Baci

Ce matin, nous avons quitté l’hôtel à 8h pour aller une dernière fois au lycée technique afin de partager un moment convivial avec les membres du KVTS. Nous avons cuisiné avec la section tourisme un repas typique du Laos.

Nous avons épluché et coupé les légumes et les fruits : concombres, tomates, carottes, radis noirs, choux, ananas, piments… Mais aussi de la papaye verte avec laquelle nous avons ensuite fait une salade de papaye, plat traditionnel.

[youtube_sc url= »https://youtu.be/r_xfxx1WMFs » autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

A partir des morceaux coupés, nous avons réalisé des brochettes, cuites après au barbecue.

Nous avons aussi eu la chance de découvrir de quelle manière est confectionné le sticky rice, riz collant que l’on trouve dans tous les restaurants laotiens.

[youtube_sc url= »https://youtu.be/o-lcmuIWFgY » autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

Pour la viande, nous avons lavé les poulets. Ils ont ensuite été bouillis et coupés en morceaux.

[youtube_sc url= »https://youtu.be/CAG4r66kuSs » autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

Le plus étonnant pour nous, occidentaux, a été la cuisine des insectes. Nous avons nettoyé des grillons qui provenaient de la ferme d’insectes installée avec le LGM dans la section agricole du lycée que nous avons visité jeudi 8 février.

[youtube_sc url= »https://youtu.be/P_MJuHmiMH8″ autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

[youtube_sc url= »https://youtu.be/jS3mYCEKh6s » autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

Après les avoir frits et assaisonnés, nous avons pu goûter, non sans appréhension, les grillons. Tout le monde en a mangé et la majorité a apprécié. C’était croustillant, salé et rappelait à certains d’entre nous le goût des chips.

Avant de déjeuner, nous avons été conviés à la cérémonie du Baci vécue pour la première fois durant le trek. Lors de ce moment, nous nous sommes tous assis en cercle autour  d’un « makbéng », accessoire constitué de feuilles de bananier pliées selon l’art traditionnel lao, orné de fleurs et de fils de coton. Il est présenté sur le « phakhouane », un grand plateau placé au milieu de la salle de cérémonie et sur lequel sont posés du riz gluant, de l’eau, de l’alcool, des biscuits, du poulet cuit, des œufs durs, des fleurs, des fils de coton, des fruits etc. Puis les Laotiens chantent, et passent parmi nous pour nous nouer les fils de coton en nous souhaitant chance, réussite et prospérité dans nos études et notre vie.

[youtube_sc url= »https://youtu.be/XN8wX7UW1rc » autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

[youtube_sc url= »https://youtu.be/Rx2Gl0mbHLc » autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

Nous avons ensuite partagé le repas cuisiné le matin avec les Laotiens, élèves et professeurs,  M. Khampaul (chargé de la Coopération Internationale de la province de Khammouane, du ministère des affaires étrangères de la République Démocratique Populaire Lao), Mme Khamsongka qui fut notre interprète durant notre séjour à Thakhek, et M. Siphaivanh, directeur adjoint du KVTS.

[youtube_sc url= »https://youtu.be/Qw64lLTlrNc » autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

Nous avons ensuite fait une photo de groupe avant de nous quitter.

Nous avons sympathisé avec certains jeunes du lycée qui nous ont proposé de visiter avec eux la ville en fin d’après-midi. Nous sommes donc allés les rejoindre vers 18h, ils nous ont guidé dans la ville et nous avons fini par une photo de groupe au bord du Mékong.

Mathilde, Manon, Justin

Jeudi 15 février

Aujourd’hui, nous avons quitté Thakhek pour rejoindre Vientiane en bus. Le voyage a été mouvementé à cause de l’état des routes.

Nous avons ensuite rejoint notre hôtel en Tuk-Tuk.

[youtube_sc url= »https://youtu.be/qi1v8jK0U-o » autohide= »0″ fs= »1″ rel= »0″ showinfo= »0″ showsearch= »0″]

Nous avons pu assister au coucher de soleil sur le Mékong avant de faire un tour au marché de nuit.

Mathilde, Manon

 

UN GRAND MERCI A TOUS NOS PARTENAIRES SANS LESQUELS CE BEAU PROJET N’AURAIT PAS PU SE FAIRE

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.